Les offres de reprise d’Air Antilles et Air Guyane

Le dépôt des offres de reprises d’Air Antilles et Air Guyane s’est terminé vendredi (1er septembre) à 16h. Selon nos premiers éléments, la tendance serait majoritairement portée sur des reprises « partielles » et non globale de l’activité entre les Antilles et la Guyane. Des acteurs tant du domaine public que privé se seraient positionnés sur ce dossier.

L’offre de reprise de la collectivité de Saint Martin

La collectivité de Saint Martin a fait une offre de reprise avant la date limite. Le projet serait porté avec le groupe Eidis, basé dans l’Hexagone et qui possède notamment la gestion de l’aéroport de Grand Case.

La situation de la collectivité territoriale de Guyane

En revanche, en ce qui concerne la collectivité territoriale de Guyane, toute offre est impossible à ce stade de la procédure pour la CTG, déjà liée à la compagnie Air Guyane dans le cadre d’une OSP, une « obligation de service public » sur la continuité territoriale.

Les concurrents sur le marché

Quant aux concurrents sur le marché, les compagnies Corsair et Air Caraibes, ils n’auraient pas fait d’offre à ce jour.

Les offres des groupes privés

Le groupe Loret se serait, pour sa part, positionné à travers sa structure « Saint Barth Executive » spécialisée dans les vols privés et qui a l’avantage de posséder le certificat de transport aérien.

Toujours selon nos indiscrétions, un consortium de 3 repreneurs du privé aurait également soumis une offre avec un ancien commandant de bord d’Air Antilles pour piloter le projet.

Et puis enfin, deux repreneurs de l’Hexagone auraient également soumis des offres partielles pour se partager l’activité entre les Antilles et la Guyane.

Source : RCI