La liquidation judiciaire d’Air Antilles et Air Guyane

Le tribunal mixte de commerce de Pointe-à-Pitre a rendu sa décision de placer en liquidation judiciaire les compagnies Air Antilles et Air Guyane. Cette nouvelle laisse un goût amer au personnel de l’entreprise. Cependant, à l’Aéroport Martinique Aimé Césaire, les pilotes ont repris du service après plus de deux semaines de mobilisation.

Un soulagement pour les passagers et les voyageurs

La reprise des vols est un soulagement pour les passagers et les voyageurs. Malgré quelques couacs observés ce matin encore, cette nouvelle permet à chacun de poursuivre ses déplacements. Les pilotes ont donc repris leur activité normale, offrant ainsi une certaine stabilité aux voyageurs.

Une reprise incertaine

Le tribunal a nommé deux administrateurs judiciaires chargés de la gestion de ce dossier de demande de cessation de paiement par la société Caire. Cependant, la société est désormais à la recherche d’un repreneur. Pour son PDG, Éric Koury, deux mois ne sont pas suffisants pour trouver un repreneur.

Étant donné le contexte actuel, il n’est évidemment plus question pour nous de réinvestir dans cette entreprise. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle elle se trouve dans cette situation de cessation de paiement. Deux mois, c’est un délai trop court.

Malgré ces difficultés, les passagers ayant déjà réservé des voyages pourront encore bénéficier des destinations proposées par la compagnie pendant les deux prochains mois. Cependant, il est important de noter que des problèmes ont été observés lors de la reprise des vols ce jeudi.

Source : RCI