Le festival culturel de Fort-de-France

Le 53e festival culturel de Fort-de-France débute ce soir avec ses nocturnes. La soirée d’ouverture des nuits magiques promet un mélange de tables rondes, cinéma documentaire, gastronomie et musique.

Au cœur des jardins du Parc Aimé-Césaire, sera projeté le documentaire intitulé UMOJA, le village sans hommes. Ce film relate l’histoire d’un village au Kenya, construit par et pour des femmes rescapées de violences.

La réalisatrice Sina Hutt sera présente pour animer le débat qui suivra la projection. Elle partage son attachement particulier à ce projet.

Ces femmes luttent non seulement contre les normes culturelles qui oppriment les autres femmes, mais elles ont également créé un village avec ses propres règles. À Umoja, elles ont décidé que l’origine ne compte pas. Peu importe si vous êtes toukana ou sambou, vous êtes les bienvenus pour vivre et rester ici. Elles ont offert un foyer à tant de femmes qui étaient perdues. Isolées des grandes villes, personne ne sait vraiment ce qui se passe ici. Je pense que ces femmes sont parmi les plus courageuses que j’ai rencontrées. Elles ont tout abandonné pour construire leur propre monde et continuent de se battre dans une région isolée où personne ne sait ce qu’il se passe.

Matieu White en concert

Un autre moment fort de la soirée sera le concert live de Matieu White. Cet artiste guadeloupéen, qui a sorti son dernier album « Siwo » en 2024, explique pourquoi il a accepté de se produire lors de cet événement.

 

Le changement est déjà en soi une motivation pour moi. Ayant grandi dans une famille culturelle en Guadeloupe, cet événement résonne avec mes racines. Lorsque mon agent m’a proposé de participer au 53ème festival culturel de Fort-de-France, j’ai immédiatement accepté. Cela correspond à ma vision artistique.

Matieu White sera accompagné d’un Live Band pour son concert.

Mon live, c’est comme une famille pour moi. Nous voyageons ensemble et j’essaie toujours de les inclure et de les avoir à mes côtés autant que possible. Il y a une véritable symbiose entre nous.

Les festivités commencent à 19h au parc culturel Aimé-Césaire, avec au programme des tables rondes, des projections de documentaires et un concert live.

 

 

Source : RCI