La première « Vinylothèque » des Antilles

Une nouvelle Vinylothèque a ouvert ses portes à Port-Louis, en Martinique. Ce lieu public permet d’accéder à une collection impressionnante de plus de 10 000 vinyles. Situé rue Schoelcher, ce projet vise à devenir un musée dédié à la musique d’antan.

L’initiative est portée par l’association « Sa Ka Touné », engagée dans la préservation et la restauration du patrimoine musical caribéen. Le DJ et producteur Déni Shain, fondateur de l’association, en dit plus sur cette belle aventure.

Depuis deux ans, nous collectons des vinyles en Martinique et en Guadeloupe. Nous avons rassemblé une collection de 10 000 vinyles et ouvert un espace à Port-Louis, au sein du tiers-lieu Mouvance Caraïbes. Cet espace de 25 mètres carrés permet d’archiver et de partager notre collection avec le public.

Un projet de partage et de mémoire

L’objectif de l’association est de permettre aux visiteurs de redécouvrir la musique d’antan, de manipuler les vinyles et d’apprécier les pochettes des disques. Les gens peuvent écouter de la musique sur place, échanger et partager leurs souvenirs liés à ces chansons.

Nous encourageons les visiteurs à apporter leurs propres vinyles. Nous disposons d’une platine pour les écouter et d’un équipement pour les nettoyer. Si vous souhaitez vous débarrasser de certains vinyles, nous les récupérons et vous devenez membre actif de la « Vinylotèque ». C’est un projet de partage et de préservation de la mémoire musicale caribéenne.

Déni Shain espère que ce projet continuera de se développer et de rassembler de plus en plus de passionnés. La « Vinylotèque » est ouverte du jeudi au dimanche de 10h à 14h, rue Schoelcher à Port-Louis.

Source : RCI