Les mesures de sécurité pour le Tour de Martinique de Yoles Rondes

Quelques jours avant le départ de la course, les autorités locales ont annoncé les mesures de sécurité qui seront mises en place pour assurer la sécurité de tous les participants et spectateurs.

En mer, plusieurs navires seront mobilisés pour surveiller la course. Il y aura notamment 7 navires du CROSS AG (Centre Régional des Opérations de Surveillance et de Sauvetage des Antilles-Guyane), de la Direction de la mer, de la brigade nautique, de la gendarmerie, des douanes et du Parc Marin. Au total, une trentaine de marins seront présents pour faire respecter les règles de sécurité, telles que l’interdiction d’approcher les concurrents à moins de 500 mètres et de pénétrer dans les zones sanctuarisées aux départs et arrivées des étapes.

À terre, un dispositif de sécurité sera également mis en place avec la présence d’un millier de policiers et gendarmes.

La fusion des centres opérationnels terrestres et maritimes

Pour optimiser la coordination entre les différents services de sécurité, les centres opérationnels maritimes et terrestres ont été fusionnés pour la première fois. Cette décision a été expliquée par Jean-Christophe Bouvier, le préfet de la Martinique :

« Il est d’usage depuis des années d’avoir des postes de commandement opérationnels à l’arrivée de chaque étape et un poste de commandement opérationnel dédié à la sécurité maritime. Cette année, nous avons décidé de fusionner ces deux postes afin que l’autorité de sécurité maritime soit présente dans le poste de commandement opérationnel. Ainsi, tout événement en mer sera immédiatement pris en compte dans l’organisation des secours à terre. Cette mesure vise à gagner du temps et à améliorer la sécurité de tous. »

Le Tour de Martinique de Yoles Rondes commencera ce dimanche (30 juillet) à Fort-de-France.

Source : RCI