Le soutien international à Haïti

Le Kenya et les États-Unis ont répondu favorablement à la demande de l’ONU visant à mettre en place une force multinationale pour soutenir Haïti. Selon Brian Nichols, assistant-secrétaire d’État aux Affaires de l’hémisphère occidental, cette force est la solution la plus rapide pour aider Haïti dans cette crise.

Attente du rapport de l’ONU

Toutefois, avant de prendre des mesures, les États-Unis doivent attendre le rapport des Nations-Unies, qui doit être présenté dans moins de trois semaines.

L’engagement du Kenya

De son côté, le Kenya a annoncé dans un communiqué que le pays était prêt à envoyer 1000 policiers pour aider et former la police haïtienne dans le but de rétablir la normalité et protéger les installations stratégiques.

Cependant, comme pour les États-Unis, ce déploiement devra être soumis à l’obtention d’un mandat du Conseil de sécurité des Nations unies et aux autorisations kényanes.

Source : RCI