Appel à la mobilisation des infirmiers libéraux en Martinique

Les infirmiers libéraux de Martinique ont lancé un appel à la mobilisation sous le slogan « Fok nou Fé An Dézod Ansanm » (il faut que nous nous fassions entendre ensemble). Cette mobilisation, initiée par le Sniil 972, fait écho à une mobilisation nationale pour exprimer leur colère.

Une caravane composée d’une trentaine de véhicules circulera de 8h à 17h à travers l’île, en partant du siège de l’Agence Régionale de Santé (ARS) à Fort-de-France. Le cortège traversera le sud de l’île avant de remonter vers le nord. Cette action pourrait entraîner des ralentissements de la circulation aux endroits de passage des infirmiers.

Le point culminant de cette manifestation est prévu à 17h à la maison des syndicats.

Un mécontentement généralisé

Maryse Alcindor, vice-présidente du syndicat, a exprimé ce matin son mécontentement lors d’une intervention dans le journal de 7h de RCI. Elle pointe notamment du doigt la question de la rémunération des infirmiers libéraux.

« Nous ne sommes toujours pas satisfaits de la réaction du ministère. Les syndicats ont été reçus en réunion bilatérale avec le directeur de la CNAM (Caisse Nationale d’Assurance Maladie) et rien n’indique que des négociations vont s’engager. Il nous a simplement proposé des groupes de travail sur des sujets spécifiques tels que les indus, les infirmiers référents ou l’amélioration du BSI, Bilan de Soins Infirmiers »

La vice-présidente du Sniil souligne que les professionnels de santé sont déterminés à faire entendre leurs revendications et leur souffrance.

Source : RCI