Optimiser ses congés grâce aux jours fériés

Une astuce consiste à planifier ses jours de congés et RTT en fonction des jours fériés de la semaine. De plus en plus de personnes utilisent un calendrier pour organiser leurs congés de cette manière.

La clé de cette stratégie réside dans la répartition des jours de congés autour des jours fériés. Par exemple, si un jour férié tombe un mardi, il est possible de bénéficier de quatre jours d’absence en prenant le lundi comme jour de congé, ainsi que le week-end du samedi et du dimanche.

2024, une année favorable pour les congés

L’année 2023 offre quelques exemples intéressants. Pour la Toussaint, qui tombe le mercredi 1er novembre, il suffit de poser deux jours, le jeudi et le vendredi, pour obtenir une absence de cinq jours. En revanche, le 11 novembre, jour de l’Armistice 1918, qui tombe un samedi, ne permet pas de prolonger le week-end. En revanche, pour Noël et le Jour de l’An, qui tombent un lundi, il est possible de bénéficier d’une semaine de congés en ne posant que quatre jours.

L’année 2024 s’annonce particulièrement favorable. En effet, le lundi de Pâques, le 1er avril, ainsi que le 1er et le 8 mai, qui tombent un mercredi, offrent la possibilité de prendre quelques jours de congés supplémentaires. De plus, le 9 mai, jour de l’Ascension, le lundi de Pentecôte le 20 mai, ainsi que le 15 août, un jeudi, permettent également de maximiser ses congés. Il est donc conseillé de planifier dès maintenant pour profiter de ces opportunités. L’année 2025 est également favorable en la matière.

Source : RCI