Lutte internationale contre les sargasses : une coopération nécessaire

Philippe Vigier, ministre délégué chargé des Outre-Mer, a souligné l’importance de cette initiative internationale de lutte contre les sargasses lors de la COP28. Selon lui, il est crucial de coopérer afin de résoudre les problèmes liés à ces algues envahissantes.

Diminution des nutriments et prévention de la prolifération des sargasses

L’un des objectifs de cette coopération est de réduire les nutriments qui favorisent la multiplication des sargasses, en particulier en raison du réchauffement climatique. De plus, il s’agit d’échanger des bonnes pratiques pour pouvoir ramasser ces algues et éviter leur prolifération.

Vers un plan d’action international

L’ambition de cette initiative est de parvenir à un plan d’action international. Il est prévu qu’une résolution soit présentée aux Nations unies, et une conférence sur l’avenir des océans est prévue en 2025 à Nice, co-présidée par le Costa Rica et la France.

Coordination avec les engagements européens

Cette démarche internationale sera étroitement coordonnée avec les nouveaux engagements de l’Europe. L’Agence française de développement (AFD) s’est déjà engagée à soutenir des projets et prévoit de débloquer une enveloppe de 8 millions d’euros. Il est également espéré que l’Europe pourra coordonner les programmes et répondre aux attentes.

Source : RCI