Lutte contre le tabac : un enjeu de santé publique en France

Lutter contre le tabac est une priorité de santé publique en France. Selon Santé Publique France, il y a près de 12 millions de fumeurs quotidiens dans le pays en 2021. L’agence a pour mission de suivre la prévalence du tabagisme afin de pouvoir ajuster et piloter les politiques publiques de lutte contre le tabagisme. Il est important de souligner que le tabac est le premier facteur de mortalité évitable et le premier facteur de risque de cancer.

La situation en Martinique

En Martinique, près de 12% des personnes âgées de 18 à 75 ans déclarent fumer quotidiennement, selon une étude de Santé Publique France. La prévalence brute du tabagisme est restée stable en 2021 par rapport à 2014, avec une légère baisse chez les femmes (de 8% à 7%) et une légère hausse chez les hommes (de 16% à 17%).

Une hausse chez les 18-30 ans

En analysant les données par tranche d’âge, on constate une hausse du tabagisme chez les 18-30 ans (de 14% à 17%) et chez les 31-45 ans (de 14% à 18%), tandis qu’une baisse est observée chez les personnes de 45 ans et plus. Cependant, Santé Publique France précise que ces tendances ne sont pas statistiquement significatives.

Le tabagisme et le niveau de revenu en Martinique

Contrairement à la plupart des régions de France, la prévalence du tabagisme quotidien en Martinique reste comparable quel que soit le niveau de revenu des personnes. Cela signifie que le tabagisme ne semble pas être influencé par le statut socio-économique dans cette région.

Le vapotage en Martinique

En ce qui concerne le vapotage, 17% des personnes âgées de 18 à 75 ans en Martinique déclarent avoir déjà expérimenté cette pratique. Les hommes ont un taux plus élevé que les femmes (21% contre 13%) et les jeunes de 18 à 30 ans sont les plus nombreux à avoir essayé le vapotage (40%). Cependant, seulement 0,7% des personnes âgées de 18 à 75 ans déclarent vapoter quotidiennement, avec un taux légèrement plus élevé chez les 18-30 ans (1,1%).

Source : RCI