Surveillance renforcée du site après un risque d’affaissement

Depuis l’incident survenu en novembre dernier, le site est constamment surveillé en raison du risque d’effondrement du mur de soutènement. Ce mur, d’une hauteur d’environ 6 mètres, avait glissé sur sa base et montrait des signes de basculement.

Mesures d’urgence prises pour sécuriser le site

Face à cette menace, des mesures d’urgence ont été prises pour sécuriser le site le long de l’autoroute, notamment la voie de circulation du TCSP. La mairie, la Collectivité territoriale de Martinique, le groupe Parfait et les assureurs se sont rendus sur place la semaine dernière pour évaluer la situation.

Rencontre pour la mise en sécurité du site

David Zobda, maire du Lamentin et président de Martinique Transport, a initié une rencontre pour relancer le processus de mise en sécurité du site. L’objectif était de rouvrir la voie du TCSP en toute sécurité, d’établir un diagnostic précis des causes de l’éboulement et de définir les responsabilités et les actions à entreprendre pour réparer les dégâts.

Reprise rapide des travaux de sécurisation

Selon David Zobda, la réunion s’est bien déroulée et les travaux de sécurisation du site devraient reprendre rapidement. La collectivité territoriale prendra en charge les travaux, qui devraient durer environ deux semaines. Un expert sera également nommé pour identifier les causes de l’incident et formuler des recommandations pour éviter de tels incidents à l’avenir.

Source : RCI