Réouverture de La Savane des Esclaves après une fermeture temporaire

Après avoir annoncé sa fermeture pour une durée indéterminée, La Savane des Esclaves rouvre ses portes au public ce matin à 10h. Gilbert Larose, le propriétaire du site, avait pris cette décision en raison de problèmes de sécurité impliquant un marchand ambulant autorisé par la mairie à vendre ses produits devant le site. Les visiteurs et les salariés se sentaient en insécurité face à cet individu, qui agressait les touristes et les employés.

Des solutions temporaires trouvées avec la municipalité

Face à cette situation tendue, le maire Arnaud René-Corail s’était rendu sur place et avait promis de trouver des solutions aux problèmes rencontrés par Gilbert Larose. Outre le problème du marchand ambulant, il y avait également des problèmes de stationnement qui incommodaient les voisins.

Aujourd’hui, La Savane des Esclaves annonce avoir trouvé des « solutions temporaires » avec la mairie. Des panneaux directionnels, du balisage et des filets ont été installés sur le terrain de sport. De plus, une ronde journalière de la police municipale a été mise en place. Cependant, il n’y a pas encore de décision concernant la présence du vendeur ambulant. Gilbert Larose précise qu’aucune réunion n’a été proposée par la mairie et qu’ils se rendront à la gendarmerie pour en discuter. Pour assurer la sécurité du personnel et des visiteurs, un agent de sécurité sera également recruté.

À la recherche d’un autre site pour La Savane des Esclaves

En plus de ces mesures temporaires, Gilbert Larose déclare toujours ce matin qu’il est à la recherche d’un autre terrain dans une autre commune où il pourra déplacer La Savane des Esclaves sans rencontrer les mêmes problèmes. Son objectif est de pouvoir exercer son activité de patrimoine et de culture sans être entravé.

Source : RCI