Plus de sport dans les collèges

Le dispositif « 2h de sport supplémentaires » va être mis en place dans plus de 700 collèges en France. Cette initiative vise à combler le déficit d’activité constaté chez la moitié des jeunes de 11 à 17 ans. En Guadeloupe, en Martinique, à Saint-Martin et en Guyane, respectivement 13, 8, 1 et 4 collèges sont concernés par ce programme. L’objectif est de faire bouger cette jeunesse et de faire de la France une « nation sportive » en prévision des Jeux Olympiques à Paris.

Des critiques et des doutes

Ce programme a été expérimenté l’année dernière dans 173 établissements, mais il a suscité des critiques, notamment de la part des syndicats de l’Éducation nationale. Ces derniers voient en cette initiative une externalisation de la pratique sportive sans analyse approfondie de ses effets. De plus, la mobilisation de partenaires peut parfois être difficile. Afin de rassurer sur ces points, le président Emmanuel Macron va annoncer des mesures pour renforcer les moyens de l’école et soutenir le haut niveau sportif.

Les collèges concernés en Guadeloupe

En Guadeloupe, plusieurs collèges vont participer au programme « 2h de sport supplémentaires ». Il s’agit du Collège Félix Eboué à Petit-Bourg, du Collège Bébel à Sainte-Rose, du Collège Fontaines Bouillantes à Bouillante, du Collège Edmond Bambuck au Gosier, du Collège Jean Jaurès à Baillif, du Collège Alexandre Isaac aux Abymes, du Collège de Gourdeliane à Baie-Mahault, du Collège de Guenette au Moule, du Collège Richard Samuel à Gourbeyre, des collèges Jules Michelet, Front de Mer et Nestor de Kermadec à Pointe-à-Pitre, et du Collège Olympe Rame Decorbin à Sainte-Anne.

Les collèges concernés en Martinique

En Martinique, plusieurs collèges vont également participer au programme « 2h de sport supplémentaires ». Il s’agit du Collège Euzhan Palcy au Gros-Morne, du Collège Edouard Glissant au Lamentin, du Collège Isidore Pelage à Sainte-Anne, du Collège Alexandre Stellio et du Collège du Carbet aux Anses d’Arlet, du Collège Belle étoile à Saint-Joseph, et des collèges de l’AMEP et Tartenson à Fort-de-France.

Il est important de favoriser la pratique sportive chez les jeunes afin de promouvoir une vie saine et active. Si vous souhaitez estimer la valeur de votre bien immobilier en Martinique, vous pouvez faire appel à des professionnels de l’estimation immobilière Martinique.

Source : RCI