Prise au piège par les flammes

Annelise Cochran s’est retrouvée piégée par les flammes lors de l’incendie qui a dévasté la ville de Lahaina sur l’île de Maui. Pour échapper à ce désastre, elle a dû se jeter dans l’océan. Elle raconte que tout s’est passé très rapidement et qu’elle n’a pas eu le choix. Malheureusement, elle a tout perdu dans cet incendie, y compris son appartement, sa voiture, son animal de compagnie, ses voisins et ses amis.

Le déroulement de l’incendie

Le 8 août dernier, Annelise Cochran ne se doutait pas de la tragédie qui allait frapper l’archipel américain. En début d’après-midi, elle a senti une odeur de brûlé, mais il n’y avait pas de fumée apparente. Elle pensait que cela venait peut-être des cendres des montagnes après un incendie le matin. Cependant, le ciel s’est rapidement assombri et elle a compris que quelque chose de grave se passait. Elle a pris quelques affaires et est montée dans sa voiture pour se rendre sur la Front Street, l’artère principale de Lahaina. Elle a été témoin de la panique des habitants qui abandonnaient leurs voitures et couraient pour sauver leur vie. Annelise a réalisé qu’elle était seule et qu’elle devrait se débrouiller par elle-même.

Accompagnée de sa voisine Edna, Annelise a finalement décidé de se jeter dans l’océan lorsque les voitures abandonnées ont commencé à exploser. Elles se sont accrochées à une paroi rocheuse et ont passé plusieurs heures dans l’eau, jusqu’à ce qu’elles puissent appeler les secours. Malheureusement, les secours leur ont dit qu’ils ne pouvaient pas encore les secourir. C’est seulement vers minuit que les pompiers sont finalement venus à leur rescousse. Annelise décrit cette expérience comme terrifiante et traumatisante.

Les conséquences de l’incendie

Annelise Cochran a vécu à Lahaina pendant huit ans, une ville qui compte environ 12 000 habitants et qui était autrefois la capitale du royaume d’Hawaï. Elle pleure la perte de sa ville et de ses souvenirs. Lahaina a presque été entièrement détruite par les flammes. Malgré sa tristesse, Annelise se sent chanceuse d’être en vie et reconnaissante envers l’océan qui l’a sauvée. Cependant, elle exprime également sa colère envers les autorités locales, qu’elle estime être responsables de cette tragédie. Elle affirme que si elle est encore en vie, c’est parce qu’elle a pris les choses en main elle-même.

Les recherches en cours

Les autorités continuent de rechercher les victimes de l’incendie de Lahaina. Le bilan actuel fait état de 106 morts, dont seulement cinq ont pu être identifiés pour le moment en raison de l’état des corps. Les secouristes et les chiens renifleurs continuent de fouiller les décombres de la ville, mais il reste encore beaucoup de terrain à couvrir. Les autorités craignent que le nombre de morts ne double et de nombreuses personnes sont encore portées disparues. Certaines sont progressivement localisées par leurs proches, mais d’autres viendront malheureusement s’ajouter à la liste des victimes de cette tragédie.

Source : RCI