Un bateau catholique pour suivre le Tour des yoles

La paroisse de Saint-Joseph a pris une initiative inédite en mettant en place un bateau catholique afin de suivre la 37e édition du Tour des yoles. Cet équipage de paroissiens a été créé dans le but de prier pour les skippers, mais également de préserver la culture des yoles, car selon eux, « autour du Tour des yoles, il y a des évènements qui ne sont pas à la gloire de Dieu ».

La présence de l’église tout au long de l’évènement

Juste avant le départ du prologue le dimanche 30 juillet, le bateau catholique n’a pas manqué d’assister à la messe. Pour le Père Arnaud Goma, curé de la paroisse de Coridon, il est important d’être présent durant toute la durée de l’évènement :

Nous allons prier pour le prologue, mais aussi pour toute la course, toute la semaine que dureront les épreuves. Et le Seigneur nous a demandé d’aller vers les autres. Et pour nous, c’est très important que l’église soit présente.

Aussi près de Dieu que des yoles

Pour Jorge Carolina, chrétien, c’est une opportunité de vivre le Tour des yoles différemment :

Je pense qu’il est bon de pouvoir partager ce moment aussi avec nos compatriotes autrement, en priant, en passant des moments de partage par la prière, par les chants et par la messe.

Être sur le bateau catholique ne signifie pas prier pendant toute la durée de l’évènement. Il y a également des moments de détente où les paroissiens chantent en chœur des musiques chrétiennes, tout en suivant attentivement la course.

Pascal Chen Sin Paï, l’un des organisateurs du bateau catholique, est impressionné par la technique de ces skippers :

On va quand même voir, regarder un peu la régate, comment ça se passe. Et puis surtout montrer aux autres qui ne sont pas souvent sur l’eau que ce n’est pas évident d’être sur une yole.

Une présence sur l’eau et des prières tout au long de la semaine

Le bateau catholique continuera de suivre l’évènement jusqu’à mercredi et maintiendra ses prières tout au long de la semaine.

Source : RCI